Au bord du monde

Au bord du monde

de Claus Drexel, documentaire, 2013, France, 1h38
avec une galerie de laissés pour compte…

Avant-première

au bord du mondeParis, la nuit. C’est ici que vivent Jeni, Wenceslas, Christine, Pascal et les autres. Sans-abri, ils hantent trottoirs, ponts et couloirs de métro, au bord d’un monde où la société ne protège plus. Ils nous font face, ils nous parlent – sans misérabilisme de leur quotidien : de débrouilles, de solitude, de sexualité, de souvenirs et de maigres espoirs. Paris y est filmé telle une carte postale, à la manière d’un Yann Arthus-Bertrand, présentant un univers grandiose et écrasant, en contraste avec la modestie des sans-abris. Lorgnant vers un lyrisme mythologique, au son de Parsifal, le dernier opéra composé par Richard Wagner, la tragédie se déroule devant nos yeux ébahis. Dans ce Paris nocturne, les habitants sont retranchés en hors-champ. Au lever du jour, la ville reprend son cours, immense fourmilière aux âmes esseulées. L’espace d’un instant ces hommes et femmes se sont réappropriés des lieux impersonnels. Il en ressort des paroles qui arrachent le cœur et d’une lucidité glaçante.

Projection le Samedi 21 septembre à 18h45 au Cratère

Publicités