Henri

Henri

de Yolande Moreau, 2013, France, 1h47
avec Pippo Delbono, Miss Ming, Jackie Berroyer, Yolande Moreau, Noël Godin

C’est une magnifique histoire d’amour entre deux solitudes. Une histoire d’amour hors normes, qui fera grincer les dents des moralistes et des bonnets de nuit de Henritous poils. Henri (Pippo Delbono) est d’origine italienne. À ses côtés il y a Rita, sa tonitruante et autoritaire épouse (Lio au mieux de sa forme), mais les deux anciens amoureux s’ignorent depuis longtemps et sont devenus des étrangers l’un pour l’autre, Rita le moulin à paroles infantilisant, Henri le taiseux… Et puis, dès les premières minutes, l’impensable arrive : Rita meurt prématurément ! Henri, qui a toujours vécu dans l’ombre de l’omniprésente disparue, se retrouve seul. Alors il se résout à prendre pour le seconder au bar un « papillon blanc », une de ces filles considérées comme handicapées mentales légères qui assurent des petits emplois chez des commerçants à droite et à gauche. Et Rosette arrive. Passées les traditionnelles blagues lourdingues que le bistrotier et ses potes pas finauds peuvent faire à cette fille un peu différente et désarmante de naïveté, Rosette, radieuse, pleine d’allant et de générosité, rentre peu à peu dans la vie d’Henri, et lui en redonne même le goût.

Projection lors de la Cérémonie d’ouverture le Lundi 16 septembre à 21h à Utopia Toulouse

Rencontre avec la réalisatrice Yolande Moreau et les comédiens Miss Ming et Jackie Berroyer le Samedi 21 septembre à 16h à Utopia Toulouse

Projection le Vendredi 20 septembre à 20h à Utopia Tournefeuille

Publicités